Rechercher

Mieux comprendre son hypersensibilité pour retrouver une vie plus sereine et des émotions apaisées

Dernière mise à jour : 1 juin


A travers cet article, j'ai à coeur de t'aider à mieux comprendre ce qu'il se cache derrière l'hypersensibilité pour que tu puisses recréer de l'harmonie dans ta vie, ne plus la subir et en faire une alliée puissante.



Ce qu'il est important de te rappeler, c'est que ce n'est pas une maladie, ni quelque chose que tu dois chercher à enlever, car ce n'est pas possible, c'est un trait de ta personnalité. Cela ne te définit pas dans ton ensemble bien sûr, mais c'est une dimension importante de toi même qu'il est essentiel de pouvoir aller reconnaître.


Pourquoi ?


Parce que trop souvent, on ignore qu'on est hypersensible, ce que cela veut dire, ce que cela implique pour Soi. Alors on se croit comme trop sensible, trop émotif, voir pas tout à fait normal, et on avance comme à contre courant de soi même. Sur le long terme, cela peut mener à beaucoup de souffrance, de mal être, de maux, de stress, d'angoisse. Car on est comme en fuite d'une partie de soi, de sa nature profonde. On va alors se sur-adapter à l'autre, aux autres, faire pour l'autre jusqu'à s'oublier. Alors que cette hypersensibilité demande tout l'inverse, c'est à dire de pouvoir s'écouter, se respecter dans ses besoins, dans ce qui est juste pour Soi. C'est aussi apprendre à dire non à l'autre, stop à certaines situations, pour améliorer son propre bien-être, sans culpabiliser. L'hypersensibilité est un trésor, un don, un cadeau. Cela pourra le devenir quand tu pourras amener toute cette reconnaissance sur cette partie de toi.



D'où vient l'hypersensibilité ?


Elle est souvent de naissance, mais elle peut aussi venir suite à un traumatisme, un événement de vie vécu comme douloureux, qui viendra alors exacerber notre mode de protection, de défense face au monde, créant un état d'hypervigilance, à l'affut du moindre danger. Ton hypersensibilité cache ton histoire de vie. Même si elle est de naissance, ta sensibilité est unique et tu la vis à ta manière selon ton parcours de vie, selon comment elle a été accueillie par tes parents, ton entourage. Ta manière de la vivre, de la gérer est liée aussi à l'environnement dans lequel tu as grandi : équilibré, dysfonctionnel, aimant, maltraitant, sécurisant, insécurisant, ... Plus l'environnement fut sécurisant et à l'écoute, plus on devient un adulte qui pourra se réguler émotionnellement dans sa sensibilité, plus l'environnement a été dysfonctionnel, plus on aura de difficultés une fois adulte pour gérer ses émotions, développer la confiance en Soi, se sentir en sécurité intérieure. Tout ceci n'est pas figé, il est possible de venir rééquilibrer tout cela, bien sûr, de retrouver plus de confiance, de sécurité, d'apaisement.



Derrière ta sensibilité se cache les blessures de l'enfant en toi, cette partie si vulnérable, authentique, pure, qui a peut être été étouffée chez toi. Et pourtant elle ne demande qu'à être entendue, reconnue, accueillie.

De mon propre parcours, j'ai compris que plus on se guérissait de blessures du passé, de traumas, plus l'hypersensibilité s'apaisait, s'équilibrait, laissant place à un trait de personnalité Extra-ordinaire. J'invite toujours à faire la différence entre nos blessures émotionnelles et notre hypersensibilité, qui ne veut pas juste dire avoir des émotions. C'est toute une manière d'être et de percevoir le monde. Ton hypersensibilité est comme une invitation à aller guérir ce qui est blessé en toi pour pouvoir te déployer dans ton unicité, qui tu es profondément, au delà de tes maux, de tes blessures qui t'ont façonné.e au fil du temps et éloigné.e de ta nature profonde.



Comment s'exprime l'hypersensibilité ?


- Il y a une hypersensibilité émotionnelle : c'est à dire qu'on va ressentir tout très fort, de manière décuplée parfois. On va vivre des émotions intenses, dans la joie comme dans le chagrin. Ce qui amène parfois à vivre des états d'extase et des états de grande tristesse. Cela peut dérouter l'entourage et c'est alors très important que toi tu puisses t'accueillir dans ces émotions, t'autoriser à les vivre, pouvoir aussi entendre ce qui est touché en toi dans ces moments, pour pouvoir libérer les charges émotionnelles du passé.


- Il y a hyperesthésie sensorielle : c'est à dire des perceptions beaucoup plus élevées au niveau des sens (ouïe, odorat, goût, toucher.) On peut être très sensible sur un sens, plusieurs sens, ou tous les sens. Ce qui implique une surcharge sensorielle et une surstimulation du système nerveux, pouvant conduire au fil du temps au burn ou, à l'épuisement, à de l'anxiété. D'où la nécessité de se connaître, se comprendre, pour pouvoir ajuster son environnement, son rythme, et cesser de se mettre dans des situations qui ne nous conviennent pas. Cesser d'être en force avec Soi, d'aller au delà de son seuil de tolérance, et prendre soin de Soin de Soi, de ses besoins. C'est tout un chemin pour se redonner toute la place, toute l'importance, pour se détacher du jugement de l'autre et se relier à Soi profondément, pour se protéger, se soutenir au quotidien. Ces sens très développés amènent à une grande acuité, c'est à dire une justesse des choses, des ressentis. Notre intuition s'avère souvent juste et peut être mal comprise par l'entourage. Il est important que toi tu puisses te faire confiance et te relier à ton intuition.


- Cela peut aller jusqu'à une difficulté avec le toucher, le contact sur la peau : c'est à dire une étiquette qui va nous gratter, une matière d'habit, une main posée sur Soi qui peut être envahissante, car la sensations est trop importante et vécue comme intrusive.


Cette hyperesthésie sensorielle peut prendre nombre de formes selon chaque individu : par exemple, on peut avoir un système digestif très sensible, ce qui va demander de modifier son alimentation, on va sentir tout ce qu'il se passe en Soi, dans son corps, ce qui peut être très perturbant, se laver les cheveux peut être inconfortable. Ce qui est important, c'est de comprendre comment cela s'exprime pour toi.


- Il y a une hyper-empathie : c'est à dire ressentir très fort les émotions de l'autre. Parfois même avant qu'il ne les vive. On est comme une éponge émotionnelle et en plus on va naturellement chercher à aider l'autre, car on perçoit son mal être et on à cette sensation de pouvoir l'aider. Ce qui est une grande qualité mais qui peut se vivre sereinement seulement si on ne s'oublie pas dans l'histoire et que l'on s'occupe de ses propres émotions. Cela nécessite d'apprendre à se protéger, à créer les limites entre ce qui se vit à l'extérieur, et à l'intérieur de Soi. A recréer son territoire. A accepter de ne "pas sauver l'autre" et de s'occuper de Soi avant tout. Pour ensuite être bien avec l'autre.


- Il y a une grande profondeur d'âme, ce besoin d'aller dans le détail, dans la profondeur dans les relations, les échanges, les situations de vie. On a besoin de donner du sens. L'hypersensible apprécie guère les discussions de comptoir ou en surface.


- Il y a aussi cette capacité à sentir les choses de manière très intuitive : c'est à dire de savoir des choses sans trop savoir pourquoi, c'est comme cela, on sait. Il y a comme des évidences.


- L'hypersensible est souvent submergé par un tas de pensées, il pense beaucoup, a une capacité rapide de compréhension, d'analyse des situations, de manière très globale. On entre dans une pièce par exemple et on perçoit rapidement les ambiances, comment sont les gens, ce qui est ok et ce qui ne l'est pas. On fait les liens naturellement entre les choses, les situations.


- En tant qu'hypersensible on a aussi un grand besoin de créer, de s'exprimer, de laisser aller toutes ces idées, qui parfois peuvent épuiser car on a du mal à se concentrer sur une seule tâche. Mais c'est un vivier de créativité, avec nouveau regard sur les choses. Il est important de se structurer dans toutes ces idées et de se poser des objectifs clairs et réalisables. Je dirais aussi de trouver son talent et sa passion. Plus on est captivé.e, plus on va s'investir. Plus on s'ennuie, moins on s'investira !


- En tant qu'hypersensible et/ou HPE (haut potentiel émotionnel) on a beaucoup de difficultés avec l'incompréhension, c'est à dire que cela nous fait mal de se sentir incompris par l'autre. Une 1ère clé va déjà être de pouvoir se comprendre profondément soi même et d'accepter que ce n'est pas grave si l'autre ne comprend pas tout, tout le temps. Ramener de la légèreté dans tout cela. Et apprendre à lâcher prise.


- L'hypersensible est très authentique, il ne triche pas, il lui est difficile de faire semblant car sa réaction est immédiate et peut se lire sur son visage, son attitude,... L'hypersensibilité rend vivant, car les émotions nous traversent naturellement. Trop souvent on va tenter de les cacher, les réprimer, car cela semble trop, alors que la clé est de pouvoir les reconnaître, les apprivoiser, les laisser circuler. Toi qui me lis, qui est hypersensible, restes fidèle à ton authenticité, tes émotions sont ta boussole qui t'indique ce que tu vis au quotidien. Elles sont comme un message à entendre pour ajuster ta vie, tes actions, ton quotidien.



- J'ajouterai de ma propre expérience : une grande capacité d'émerveillement au monde, la difficulté à faire des choix, le perfectionnisme et souci du détail, un manque de confiance Soi, de considération de sa valeur, la difficulté parfois à gérer le stress, les angoisses, toutes ces émotions qui nous traversent, l'impression parfois d'être sans filtre, tout peut nous toucher, envahir. Egalement, une tendance à la somatisation et une difficulté dans la gestion de la douleur.


Et puis de l'hypersensibilité naît l'extrasensorialité, cette capacité de connexion profonde à Soi et au monde. De voir au delà, dans l'invisible. De se relier à son âme, à beaucoup plus vaste que Soi. A une dimension plus spirituelle.


Comprendre que l'on est hypersensible peut effrayer, mais c'est aussi un soulagement, car cela légitime une souffrance intérieure incomprise, cela donne du sens à ce que vous vivez aujourd'hui et comment vous étiez enfant, et par conséquent comme ça a pu être difficile parfois sans savoir que vous aviez cette particularité. C'est ce chemin vers plus d'amour pour soi même, de compassion, d'indulgence, de déculpabilisation et de cesser de vouloir se fondre dans un moule qui ne nous est pas adapté !



La clé vitale pour vivre une vie plus sereine étant hypersensible est de faire ce chemin de retour à Soi profond, pour se connaître, se comprendre, se retrouver dans qui l'on est vraiment, reconnecter son corps, ses émotions, se libérer de ce qui est souffrant, ce qui est à vif, et apaiser son coeur, pour ensuite se déployer plus en conscience, confiance, respect de Soi. Il est fondamental de s'appréhender dans sa globalité corps-coeur-tête-âme car nous sommes un tout, et tout a besoin d'être reconnu pour s'unifier dans son hypersensibilité et son être profond.


Etre hypersensible est un cadeau, pour Soi, pour le monde. Cette sensibilité à coeur ouvert reflète la beauté du monde, le miracle de la vie. S'autoriser cette vulnérabilité est le reflet d'une grande force intérieure. Les émotions sont tel un joyau qui vient illuminer nos coeurs. Etre sensible, c'est être vivant, c'est être Soi, c'est être dans son authenticité, c'est se rapprocher un peu plus de l'essentiel, de ce qui nous relie, nous, les êtres vivants sur cette Terre.


Ne t'excuse jamais d'être trop sensible. Oses cultiver ce qui fait de toi un être Extra-ordinaire. Oses te choisir TOI pour de vrai !
Ton hypersensibilité est telle une boussole qui te montre le chemin pour te retrouver, avec toi même pour te libérer de ce qui te pèse et te déployer dans ton unicité. Si tu sais la suivre, tu sauras merveilleusement récompensé.e

Nous arrivons à la fin de cet article, si il a résonné en toi, je t'invite à le commenter, le partager, mettre un coeur. Et si tu te sens prêt.e à amorcer un changement dans ta vie, dans la durée et que ce chemin de retour vers toi t'appelle pour cesser de subir ta sensibilité, sortir de la souffrance et retrouver de la joie, de l'apaisement, de la vitalité, de la confiance en toi, alors contactes moi pour rejoindre l'accompagnement Les Extra-ordinaires. 8 mois uniques pour te retrouver TOI, avec ton corps, tes sensations, tes émotions, te libérer de ce qui est blessé en toi, ramener de la douceur dans ton coeur, te déployer dans une Vie qui te ressemble, main dans la main avec la merveilleuse personne que tu es ! RDV par ici : www.juliette-fontaine.com/programme-accompagnement-hypersensibles


Je t'embrasse et te dis à très bientôt,


Juliette


46 vues0 commentaire